Magellim
Développement
devient Inovim
Développement

shape

Magellim Développement devient Inovim Développement

Et si un nouveau nom venait sceller nos ambitions ?
À l’occasion de cette interview, le dirigeant et fondateur du groupe Inovim, Julien Bellec, est revenu sur la genèse de son projet entrepreneurial et sur ses ambitions.

D’où vous venait le nom « Magellim Développement » ?

JB — Mon parcours d’entrepreneur a débuté à la tête d’Accius, société que j’ai reprise en 2001 avec la conviction profonde que la valeur d’un projet immobilier s’apprécie dans sa capacité à attirer et satisfaire ses utilisateurs à l’échelle du temps. Pendant une dizaine d’années, nous avons œuvré à l’aménagement d’intérieur et à la restructuration d’actifs tertiaires pour le compte de grands utilisateurs.

En 2012, j’ai créé une structure dédiée aux développements d’actifs afin qu’Accius puisse se concentrer sur son activité de maintenance et de gestion techniques des bâtiments. Baptisée Equatop, elle nous a permis de répondre à une demande de nos clients grands utilisateurs en concevant des actifs clés en main plus responsables, notamment nos premiers projets ossatures bois.

Ces activités m’ont amené quelques années plus tard à m’associer avec la foncière Magellan pour créer ensemble le groupe Magellim, au sein duquel j’ai opéré également pendant 4 ans sous le nom de Magellim Développement.

Pourquoi le faire évoluer vers Inovim Développement ?

JB — En fin d’année 2022, j’ai voulu redonner de l’indépendance à mon entreprise. Le groupe Magellim offrait certes de la stabilité et de la sécurité, mais j’avais envie de plus de diversité dans les produits et les usages traités. Pendant 18 mois, nous avons continué nos activités sous le nom de Magellim Développement tout en structurant un fonctionnement capable de soutenir nos ambitions. Cette période de gestation a abouti à la création du groupe Inovim, tête pensante de la revalorisation d’actifs. Il m’a alors semblé naturel de renommer sa branche développement « Inovim Développement » pour plus de simplicité.

Pouvez-vous nous en dire plus sur ces ambitions ?

JB — Bien sûr ! Nous souhaitons devenir un partenaire anti-inertie en aidant à fixer un cap désirable et durable pour les actifs immobiliers. Et ce, en gardant toujours à l’esprit l’intérêt du territoire. Pour cela, il nous fallait développer les bonnes synergies, la complémentarité nécessaire pour faire face à des problématiques immobilières complexes. Devenir un groupe indépendant et intégré nous a permis de réorganiser nos métiers pour transformer l’ensemble de la chaîne de valeur immobilière, en plaçant toujours les usages, l’environnement et l’énergie au cœur de nos réflexions. C’est ça être innovateurs en immobilier. »

Comment fonctionne le groupe Inovim ?

JB — Trois savoir-faire font d’Inovim un acteur intégré de la revalorisation d’actifs. Le premier, le repositionnement et le développement d’actifs, est assuré par notre structure dédiée Inovim Développement. La rénovation thermique est gérée par notre branche Vivawood. Enfin, l’optimisation technique et la gestion technique du bâtiment sont prises en charge par Accius : trois métiers qui fonctionnent ensemble, mais qui peuvent aussi vivre indépendamment.