Inovim
Développement,
en évolution
perpétuelle

shape

Inovim Développement, en évolution perpétuelle

Et si on changeait une équipe qui gagne ?
Depuis les débuts d’Inovim Développement, Julien Bellec applique un motto entrepreneurial qui peut sembler contre-intuitif :

D’où vient la capacité d’adaptation d’Inovim Développement ?

La dynamique de transformation continue que cultive l’entreprise est très liée à la personnalité de son fondateur, Julien Bellec qui avoue volontiers “[être] comme ça depuis toujours et [s’ennuyer] assez vite.” Un trait commun à beaucoup d’entrepreneurs sans arrêt poussés à la remise en question. Le contexte actuel dans le secteur de l’immobilier invite lui aussi au changement : le métier connaît des mutations profondes et chaque structure est invitée à se réinventer pour trouver sa place.

“J’ai toujours été convaincu du pouvoir de la diversification pour traverser les crises. C’est pourquoi il m’a toujours semblé primordial d’être curieux à d’autres familles d’actifs, de s’ouvrir à plus de mixité d’usage, etc.”Julien Bellec.

Qu’est-ce qui permet à Inovim Développement de s’adapter en continu ?

Le changement est plus rapide et plus facile à mettre en œuvre chez Inovim Développement que dans les grandes entreprises car l’organisation y est moins contrainte par de lourds process. En présence d’une hiérarchie relativement plate, il est plus aisé d’embarquer les ressources humaines en créant une émulation positive. Enfin, dans les petites structures comme la nôtre, les profils sont généralement plus polyvalents et moins enfermés dans des fiches de postes.

Créer la différence

Pour autant, évoluer en permanence n’est pas de tout repos. Les équipes peuvent être déstabilisées, d’où l’importance de partager une vision commune pour que chacun trouve sa place dans les transformations à opérer. Chez Inovim Développement, la politique RH renforce la faculté d’adaptation de la structure. Les membres de l’équipe sont sélectionnés pour leur complémentarité, ce qui crée un collectif ultra impliqué, à même d’œuvrer dans la même direction selon des modalités différentes. Notre capacité à évoluer se traduit également au niveau individuel puisque Inovim Développement encourage la mobilité interne.

“L’idée est de ne pas freiner les élans des uns et des autres et de savoir déceler chez chacun les domaines dans lesquels ils peuvent exceller. Comme on sait déceler le potentiel des actifs”. Julien Bellec

Oser changer quelque chose qui fonctionne

Comme l’explique Julien Bellec, “il y a aussi une question de temporalité à ne pas négliger”. Car pour innover, il faut pouvoir se payer le luxe d’essayer. En effet, toutes les périodes ne sont pas propices à ce genre d’expérimentation : les finances doivent permettre de sortir de sa zone de confort sans mettre en péril l’entreprise. De la même façon, développer un nouveau savoir-faire prend du temps, dont on ne dispose pas forcément en période de crise. D’où l’importance d’innover “quand tout va bien”.

“Le virage vers les métiers de la revalorisation que nous avons pris il y a trois ans, en transposant une décennie d’expérience à d’autres classes d’actif serait beaucoup plus compliqué à prendre dans le contexte actuel”.
Julien Bellec