La parité
chez
Inovim
Développement

shape

La parité chez Inovim Développement

Et si la promotion immobilière devenait plus égalitaire ?
Face au défi de la mixité en entreprise, Inovim Développement tâche de créer un environnement propice à l’épanouissement et à la performance de ses collaborateurs… et collaboratrices !

Où en est la mixité dans l’immobilier ?

Bien qu’assez féminisé, l’immobilier est encore loin de l’égalité femmes-hommes. D’après la deuxième édition de l’étude annuelle de l’Observatoire de la charte de la parité dans ce secteur, des écarts de salaires importants se maintiennent entre hommes et femmes. Ces dernières seraient également sous-représentées aux postes de direction des entreprises. Sébastien Truong Directeur Développement et Innovation, confirme “la plupart des entreprises dans lesquelles j’ai exercé auparavant correspondent à ce schéma : une majorité d’hommes aux responsabilités et une majorité de femmes dans les fonctions support”. Et la situation serait encore plus inégalitaire dans les métiers de la promotion immobilière. Alors qu’en est-il chez Inovim Développement ?

Le genre, un non-sujet chez Inovim Développement ?

Pour Sébastien Truong la question de l’égalité des genres n’a “même pas lieu d’être”. C’est une évidence dans l’équipe, composée de cinq femmes et quatre hommes. Caroline Lo, responsable de programmes, explique : “cette situation, plus égalitaire que ce que j’ai pu connaître ailleurs, tient en partie à notre fonctionnement. Pas de silos entre services, une hiérarchie assez plate : tout ceci contribue à ce que les tâches ne soient pas genrées.”

En effet, chez Inovim Développement, les micro-actions du type aller à la poste ou servir un café ne sont pas déléguées : c’est l’affaire de tout un chacun, indépendamment de sa place dans l’entreprise ou de son genre. Pour Sébastien Truong complète “nous évoluons dans une organisation qui ne tolère aucun comportement sexiste et qui valorise la compétence par-dessus tout. Nos salaires sont par exemple 15 % supérieurs au marché, et ce, quel que soit notre genre”.

Favoriser l’évolution des femmes dans l’entreprise

Côté responsabilités, Inovim Développement fait confiance à des profils féminins. En la personne d’Odile Condé, directrice régionale depuis 2020, mais aussi de nouvelles têtes comme Caroline Lo :

“Avant de rejoindre Inovim Développement en tant que responsable de programmes, j’ai été assistante puis responsable relation client auprès d’un promoteur immobilier pendant plusieurs années… Julien Bellec m’a fait confiance sur un poste généralement réservé à des profils BAC+5. C’est une sacrée évolution de carrière pour moi, tant en termes de missions que de rémunération et je lui suis très reconnaissante d’avoir tenu compte de mes 15 ans d’expérience dans le secteur”.

Sur la question de la maternité qui reste le principal frein à l’égalité professionnelle en France, Sébastien Truong résume ainsi la philosophie de l’entreprise : “être enceinte n’est pas une maladie, il faut simplement s’organiser en tant qu’équipe”. Une position qui s’inscrit dans la démarche d’équilibre vie pro/vie perso soutenue par Inovim Développement, entre autres avec la semaine de quatre jours. “Que l’on soit un homme ou une femme, cela permet de mieux profiter d’autres aspects de nos vies, parentalité ou autres”, souligne Caroline Lo.

En définitive, nos deux interlocuteurs se disent ravis de la belle complémentarité de l’équipe.
“On apprend tous les jours grâce à la diversité des genres et des profils, c’est formateur et enrichissant !”, concluent-ils.